L’Orient-Express: compositions, itinéraires, horaires.

Le train le plus célèbre du monde a souvent changé sa composition, son itinéraire, ses horaires. Parcourant une Europe tourmentée et belliqueuse, fière de ses indépendances nationales, de ses revendications diplomatiques, de ses empires arrogants et conquérants, l’Orient-Express subit continuellement les fermetures de frontières ou leurs ouvertures aléatoires, les « diktats » et les moratoires en tous sens et de toutes origines. Plutôt qu’un long texte, voici un ensemble de tableaux que nous espérons les plus clairs possibles, sinon les plus exacts.Toutefois, avant d’aborder ces tableaux, nous devons examiner les conditions dans lesquelles ces horaires ont été établis par la CIWL.

Si le premier Orient-Express circule en 1883, ce n’est qu’en 1889, soit six ans plus tard, que le train peut rouler d’une manière continue entre Paris et Istanbul, les lignes du réseau turc manquantes n’étant pas achevées avant cette date. La durée du premier vrai trajet entièrement ferroviaire et sans transbordement maritime est alors de 67h 46 m, pour une distance de 3186 km. En 1908, cette durée tombe à 62h 15 mn. En 1977, année de la dernière circulation intégrale sur un trajet Paris-Istanbul qui est de 3055 km, le trajet ne demande « plus que » 55 h 32 mn, ce qui, à l’époque, est encore beaucoup trop long par rapport au trajet en avion fait en dix fois moins de temps, et voilà ce qui contribuera, avec le prix du billet, à mettre fin à la magnifique aventure. L’avion aura vidé l’Orient-Express de ses voyageurs.

En 1889, l’Orient-Express part le soir du jour A à 18h 25 pour arriver, en général, tôt le matin à 4h 00 du jour C. Peu après le départ, les voyageurs, une fois installés dans leurs compartiments dont le divan est en position jour, se rendent à la voiture-restaurant pour le premier dîner. Pendant ce temps, le personnel des voitures met les divans des compartiments en position nuit, et fait les lits. Les menus sont faits pour des repas qui durent longtemps (il faut bien occuper les voyageurs, leur laisser le temps de faire connaissance parfois, ne pas les bousculer) et, en fin de soirée, les voyageurs regagnent leur compartiment, avec la surprise de trouver un magnifique lit tout fait, avec ses draps, son oreiller, ses couvertures rouges de la CIWL Le jour B comprend le petit-déjeuner servi, dès que le voyageur sonne, dans le compartiment ou pris par le voyageur au wagon restaurant pendant la mise en position jour du compartiment, puis une longue journée durant laquelle on lit ou l’on dort dans le compartiment, ou durant laquelle on bavarde dans le couloir ou au wagon-restaurant qui, lors des premières décennies et avant la Première Guerre mondiale avec le matériel en teck, comporte même un bar-salon. Ensuite c’est la seconde nuit, puis le petit déjeuner avant l’arrivée qui peut se faire au cours d’une troisième nuit plus ou moins entamée à bord du train selon les saisons et les horaires.

Le point fort est bien la voiture-lits. L’important, c’est la nuit, le confort du couchage, et les voyageurs passent beaucoup de temps à dormir, à lire au lit, et, toute en regardant leur montre, à attendre avec impatience leur arrivée: ils ont un bateau à prendre, un autre train à prendre, un rendez-vous important. Certes il y a quelques riches touristes désœuvrés, mais la majorité des voyageurs ne sont pas des rêveurs, des buveurs de champagne, des dilettantes: ce sont des hommes d’affaires, des diplomates, des hommes d’état, des gens pressés, pragmatiques, à qui le personnel remet des dépêches recueillies dans les gares importantes. L’horaire est respecté en permanence, et dès que l’avion offrira une solution alternative et plus rapide, ces voyageurs pressés s’y précipiteront. L’Orient-Express est donc un train rapide, ponctuel, confortable, et l’on essaie d’y passer le moins de temps possible, mais ce temps se passe majoritairement couché, et c’est pourquoi l’Orient-Express est un train de voitures lits et non un train de voitures salon, et il est bien affrété par une compagnie dont le nom comporte en évidence le terme « wagons lits ».

Le train est composé de deux fourgons (un à chaque extrémité pour des raisons de sécurité car il circule en voie unique sur une grande partie de son trajet), et de plusieurs voitures lits, et d’une seule voiture-restaurant. C’est sa composition classique des années 1920 et 1930, et une puissante Pacific fait son affaire de ce train léger qui roule à la vitesse maximale autorisée par les voies, souvent incertaines, des Balkans et des pays de l’est. Les performances de ces locomotives est amplement suffisante pour les quelques voitures composant le train et qui sont rarement pleines, et le personnel est souvent heureux de pouvoir occuper un compartiment vide pour s’y reposer plutôt que de dormir dans un hamac suspendu dans le fourgon ou dans le wagon-restaurant la nuit.

En regardant les horaires ci-après, on refera mentalement le voyage de l’époque, et sans nul doute les amateurs de géographie reconstitueront les paysages traversés, les rythmes du voyage, la dimension fantastique de cette aventure d’un autre temps.

NB. De nombreuses vues du train à diverses époques, des plans du matériel roulant, des cartes des lignes, etc sont à regarder dans les articles Orient-Express plus anciens présents sur ce site.

1) Compositions d’avant la Première Guerre : mondiale époque du matériel en bois de teck verni.

Train Eclair (Départ de Paris, 1882)

Locomotive : type 120 de la compagnie française de l’Est

2 Voiture-lits teck 3 essieux

Voiture-restaurant teck 3 essieux (Nr. 107)

Voiture-lits teck 3 essieux

Voiture-lits teck 4 essieux (Nr. 75)

Fourgon teck 2 essieux de la compagnie française de l’Est

Toutes les voitures sont des Paris-Vienne

Orient-Express (Départ de Paris, juin 1883)

Locomotive type 2 essieux de la compagnie française de l’Est

2 Voitures-lits teck 3 essieux Paris-Giurgiu

Voiture-restaurant teck 3 essieux Paris-Giurgiu

Fourgon teck 2 essieux de la compagnie française de l’Est Paris-Vienne

L’itinéraire et l’horaire peut-être de 1883 et que Werner Sölch date de 1905. Le départ est le matin. Le chemin de fer n’atteint pas encore Constantinople: le train s’arrête à Constantza, un port roumain de la Mer Noire, et le voyage se poursuit en bateau jusqu’à Constantinople.
Horaire de l’Orient-Express en 1890. Départ le soir. Le port roumain de Constanza est remplacé par le port bulgare de Varna. Doc. RGCF.
L’horaire et l’itinéraire de 1902, soit par Belgrade, soit par Budapest et Bucarest. Traditionnel départ de Paris le soir et arrivée à Constantinople le surlendemain dans la matinée.
Autre horaire de 1902, concernant l’itinéraire Paris-Vienne-Budapest. Départ le soir de Paris et arrivée le lendemain soir à Budapest. La frontière franco-allemande est à Deutsch-Avricourt, franchie au milieu de la nuit. Doc CIWL

Orient-Express (Départ de Vienne, 1914) NB: Matériel voyageurs désormais sur bogies.

Locomotive autrichienne au départ de Vienne

Fourgon teck Vienne-Paris

Fourgon teck Constantinople/Constance-Paris

Voiture-restaurant teck Constantinople/Constance-Paris

Voiture-lits teck type R Constantinople/Constance-Paris

Voiture-lits teck type R Vienne-Paris

Voiture-lits teck type R Vienne-Ostende

Voiture-lits teck type R Constantinople/Constance-Ostende

Fourgon teck Constantinople/Constance-Ostende

Ostende-Vienne-Express (Départ d‘Ostende, 1910)

Locomotive belge au départ d‘Ostende

Fourgon teck Ostende-Karlsbad

Fourgon teck Ostende-Constantinople/Constance

Voiture-lits teck type R Ostende-Bad Kissingen

Voiture-lits teck type R Ostende-Marienbad

Voiture-lits teck type R Ostende-Karlsbad

Voiture-lits teck type R Ostende-Constantinople/Constance

Voiture-lits teck type R Ostende-Vienne

Voiture-restaurant teck Ostende-Herbesthal/Würzburg-WeIs

Fourgon teck Ostende-WeIs

2) Compositions pendant la Première Guerre mondiale

Balkanzug (Départ de Munich, le 15 janvier 1916)

Locomotive au départ de Munich

Fourgon teck Munich-Constantinople

Voiture-lits teck M ou R (16 lits) Munich-Constantinople

Voiture ordinaire 1/2e classes bavaroise

Voiture-restaurant teck Munich-Vienne

2 Voitures 1/2e classes allemandes ordinaires Munich-Salzburg

Train de luxe militaire (Départ de Paris, 1919)

Locomotive au départ de  Paris : compagnie de l’Est

Fourgon teck Paris-Prague

Voiture-lits teck type R Paris-Zürich

Voiture-lits teck type R Paris-Prague

Voiture-lits teck type R Paris-Prague

Voiture-lits teck type R Paris-Varsovie

Voiture-lits teck type R Paris-Varsovie

Voiture-restaurant teck Paris-Varsovie

Fourgon teck Paris-Varsovie

Fourgon-Postes teck Paris-Varsovie

Train de luxe militaire (Secteur allemand, 1919)

Locomotive allemande jusqu‘à Stuttgart

Fourgon teck Paris-Vienne

2 Voitures-lits teck type R Paris-Vienne

Voiture-lits teck type R Boulogne-Vienne

Voiture-restaurant teck Stra8burg-Vienne

Fourgon teck Strasbourg-Vienne

L’Orient-Express devenu Train de luxe militaire en 1919. Il deviendra, pour les Allemands, « Der Zug der Sieger » (le train des vainqueurs) et, après le traité de Versailles, la CIWL devra préférer l’itinéraire par le Simplon et abandonner, pour un temps, l’itinéraire historique par l’Allemagne et l’Autriche.

Train L 63 (Secteur allemand, 1920 et 1921)

Locomotive au départ de Crailsheim

2 Fourgons teck Paris-Varsovie

Voiture-restaurant teck Paris-Varsovie

2 Voitures-lits teck type R Boulogne-Varsovie

Voiture-lits teck type R Ostende-Varsovie

Fourgon teck Ostende-Varsovie

La situation et les circulations CIWL au lendemain de la Première Guerre mondiale. Le « Train de Luxe militaire » (en trait épais) assure l’ordre et la présence des vainqueurs dans une Europe centrale bouleversée et ternit l’image de l’Orient-Express aux yeux des Allemands.

Train 290 (A l’arrivée à Amsterdam)

Voiture postale hollandaise Cologne-Amsterdam

Fourgon allemand Cologne-Amsterdam

Voiture-restaurant allemande Mitropa Cologne-Amsterdam

Voiture 1/2e classe Vienne (D55)-Amsterdam

Voiture 1/2e classe Nuremberg-Amsterdam

Voiture allemande ordinaire 3e classe Nuremberg-Amsterdam

Voiture-lits Bucarest-Amsterdam

Voitures ordinaires non CIWL des 3 classes Vienne-Amsterdam

2 voitures 3e classe Zevenaar—Amsterdam

Voiture 1/2e classe Zevenaar-Amsterdam

Voiture-lits allemande Mitropa Würzburg-Amsterdam

Voiture-lits allemande Mitropa Leipzig-Amsterdam

Voitures des 3 classes Dresde-Amsterdam

Voiture-lit allemande Mitropa deux bogies de 3 essieux

Suisse-Arlberg-Vienne-Express, avec des voitures-lits Type S1 teck repeintes ou type S2 acier ou Z acier départ de Vienne. (Eté 1927)

Locomotive autrichienne

Fourgon Vienne-Paris

Voiture-restaurant Vienne-Paris

Voiture-lits Bucarest-Paris

Voiture-lits Vienne-Paris

Voiture-lits Vienne-Calais

Voiture-lits Vienne-Lyon

Orient-Express. Par les réseaux allemand et autrichien, après 1935, avec des voitures-lits acier type S, Y ou Z.

Fourgon Ostende-Bucarest

Voiture-restaurant Ostende-Szolnok

Voiture-lits Amsterdam-Bucarest

Voiture-lits Ostende-Istanbul

Fourgon Calais-Karlsbad

Voiture-lits Calais-Karlsbad

Voiture-lits Paris-Karlsbad

Voiture-lits Paris-Prague

Fourgon Salzburg-Linz

Voiture-restaurant Paris-Linz

Voiture-lits Paris-Istanbul

Voiture-lits Paris-Bucarest

Voiture-lits Calais-Bucarest

Fourgon Paris—Bucarest

L’horaire et l’itinéraire de l’Orient-Express classique, ayant retrouvé son trajet historique par l’Allemagne et l’Autriche et la vallée du Daunbe dans les années 1930. Doc.Chaix.
Horaire de 1936 pour l’Orient-Express qui retrouve sa route historique par l’Allemagne et la vallée du Danube et arrive, très commodément, à Istanbul dès le matin du troisième jour. Toutefois le Simplon-Orient-Express continue à rouler et à être la référence en matière de luxe, de confort, et de beauté du trajet. Doc.CIWL.

3) Ensemble des trains Simplon-Orient-Express entre les deux guerres mondiales.

Avant le Simplon-Orient-Express, il y a le Simplon-Express (Paris-Venise) mis en service peu après l’ouverture du tunnel du Simplon en 1906 par une CIWL pressée d’exploiter cet itinéraire très direct et attrayant. Ce n’est qu’après la Première Guerre mondiale que le Simplon-Express devient le Simplon-Orient-Express avec la fermeture de l’Europe centrale. Doc.Chaix 1909.

Simplon-Orient-Express voitures type teck M, R puis S1 (Eté1920, au départ de Milan)

Locomotive italienne au départ de Milan

Fourgon CIWL Paris-Constantinople/Bucarest

Voiture-restaurant Paris-Constantinople/Bucarest

Voiture-lits Boulogne-Constantinople/Bucarest

Voiture-lits. Paris-Constantinople/Bucarest

Voiture-lits Paris-Athènes trois fois par semaine

Voiture-lits Paris-Triest quotidienne

Voiture-lits Paris-Belgrade trois fois par semaine

Voiture-lits Lyon-Trieste quotidienne

Voiture-salon Milan-Trieste quotidienne

Voiture-lits Ostende-Constantinople/Bucarest

Fourgon CIWL Paris-Constantinople/Bucarest

Simplon-Orient-Express (Section Calais-Trieste années 1930 avec des voitures LX, S, Y, Z acier)

Fourgon CIWL

Voiture-salon-Pullman Calais-Paris Nord

Voiture-restaurant Calais-Paris Nord

Voiture-lits Paris—Bucarest

Voiture-lits Calais—Bucarest

Voiture-lits Calais-Istanbul

Voiture-lits Calais-Saint-Gervais

Voiture-lits Paris-Istanbul

Voiture-lits Paris-Athènes

Voiture-restaurant Lausanne-Svilengrad

Fourgon CIWL

Le Simplon-Orient-Express apparaît aussi sur les fascicules horaires des grandes compagnies comme celle du PLM dès 1931. Passage par Paris (gares du Nord et de Lyon). Noter que l’on peut ainsi aller directement jusqu’en … Perse ! La gare de Téhéran est ainsi à portée eu terme d’un immense et incertain voyage par l’Asie Mineure..

Simplon-Orient-Express (Section Trieste-Istanbul années 1930 avec des voitures S, Y ou Z acier )

Fourgon CIWL

Voiture-lits Paris-Bucarest

Voiture-lits Calais-Bucarest

Voiture-lits Ostende-Istanbul trois fois par semaine

Voiture-lits Berlin-Istanbul quatre fois par semaine

Voiture-lits Paris-Vienne-Istanbul trois fois par semaine

Voiture-lits Prague-Istanbul quatre fois par semaine

Voiture-lits Calais-Istanbul

Voiture-lits Paris-Istanbul

Voiture-restaurant Lausanne-Svilengrad

Voiture-lits Paris-Trieste-Athènes

Voiture-lits Berlin-Athènes trois fois par semaine

Voiture-lits Paris-Innsbruck-Athènes trois fois par semaine

Voiture-lits Vienne-Athènes une fois par semaine

Fourgon CIWL

Horaire Simplon-Orient-Express et prolongement par le Taurus-Express en 1931. Doc CIWL.
Horaire Paris-Athènes 1930. La gare de l’Est (Paris) est abandonnée. Doc CIWL

Horaire Simplon-Orient-Express tranche de Berlin en 1930. L’Allemagne revient dans le jeu international.
Horaire Simplon-Orient-Express et tranche pour Athènes en 1931
Horaire général Simplon-Orient-Express en 1937. C’est l’apogée du train, et le fameux départ de fin de soirée en gare de Lyon, après le dîner au fameux buffet « Le Train Bleu ». Les paysages suisses et italiens sont traversés de jour, tout comme ceux de la Grèce ou des Balkans.
Essai de représentation des parties de trajet sans visibilité entre 22 h et 4 h en été (en grisé), pour les trajets des Orient-Express en 1937. Les plus beaux paysages sont traversés de jour et son appréciés depuis le wagon-restaurant qui offre, d’une fenêtre à l’autre, un défilé panoramique.

Train 910 (1920-1938)

Fourgon Budapest-Belgrade

Budapest-Subotica

Voiture 2/3e classe Varsovie-Belgrade

Voitures des trois classes Berlin-Breslau-Belgrade

Voitures des trois classes Berlin-Prague-Belgrade

Voiture-lits Berlin-Prague-Athènes quatre fois par semaine

Voiture-lits Prague-Istanbul trois fois par semaine

Voiture-lits Ostende-Istanbul quatre fois par semaine

Voiture-lits Berlin-Breslau-Istanbul trois fois par semaine

Voiture-lits Paris-Vienne-Istanbul trois fois par semaine

Voiture-lits Paris-Athènes trois fois par semaine

Voiture-lits Vienne-Athènes une fois par semaine

Voitures des trois classes Vienne-Belgrade

4) Pendant et après la Seconde Guerre Mondiale

Train allemand D148 matériel Mitropa et allemand ordinaire (Au départ de Prague en Juin 1944)

Voiture postale allemande Prague-Brùnn

Voiture 3e classe Prague-Brünn

Voiture 1/2e classes Prague-Brünn

Voiture-restaurant allemande Mitropa Prague-Landshut

Voitures des trois classes Prague-Presbourg

Voiture allemande 3e classe Berlin-Budapest

Voitures des trois classes Berlin-Budapest

Voitures des trois classes MAV Berlin-Budapest

Voiture de 3e classe hongroise Berlin-Budapest

Voiture-lits 1/2e classe allemande Mitropa. Berlin-Sofia

Voiture-lits 1/2e classe allemande Mitropa Berlin-Belgrade

Fourgon Berlin—Budapest

Train SF 947 matériel allemand ordirnaire (Au départ de Belgrade en juin 1944)

Voiture-couchettes 2e classe serbe. Belgrade-Nisch

Voiture-lits1/2e classe ex CIWL Belgrade-Nisch

Voiture-lits1/2e classe allemande Mitropa Budapest-Sofia

Voiture-lits1/2e classe allemande Mitropa Berlin-Sofia

Voiture-lits1/2e classe allemande Mitropa Paris-Sofia

Voiture 2/3e classes bulgare Belgrade-Solia réservée pour la Wehrmacht bulgare

Voiture 1/3e classes serbe. Belgrade-Sofia réservée pour la Wehrmacht allemande

Voiture 3e classe serbe Belgrade-Sofia réservée pour la Wehrmacht allemande

Voitures des trois classes serbes ou allemandes Vienne-Sofia

Voiture 1/2e classe serbe Belgrade-Sofia

Voiture de 3e classe serbe Belgrade-Sofia

Fourgon serbe Belgrade-Sofia

Voiture postale serbe Belgrade-Sofia

Orient-Express et Arlberg-Orient-Express après la Seconde Guerre Mondiale (matériel acier)

Orient-Express, réseaux français et allemand (au départ de Paris en 1947)

Locomotive SNCF région Est

Fourgon SNCF Paris-Prague

Voiture-restaurant CIWL Paris-Bar-le-Duc

Voiture 1/2e classe SNCF ou tchèque

Fourgon Paris-Prague

Voiture-lits CIWL Paris-Prague (en été)

Voiture-lits CIWL Paris-Varsovie

Voiture 1/2e classe polonaise Paris-Varsovie

Voiture-restaurant CIWL Stuttgart-Prague

Voiture postale Cologne-Passau

Deux voitures de 3e classe allemandes Cologne-Passau

Voiture 1/2e classe SNCF ou Tchèque Ostende-Prague

Voiture-lits CIWL Ostende-Prague trois fois par semaine

Voiture 1/2e classe hollandaise ou tchèque Amsterdam-Prague

Voiture 1/2e classe hollandaise Amsterdam-Frankfurt

Voiture 3e classe hollandaise Amsterdam-Frankfurt

Fourgon hollandais Amsterdam-Frankfurt

Fourgon allemand Francfort-Nuremberg (été)

Trois voitures allemandes Francfort-Passau (hiver)

Fourgon allemand Francfort-Passau (hiver)

Voiture-restaurant CIWL Stuttgart-Vienne

Voiture-lits CIWL Paris-Vienne (hiver, trois fois par semaine)

Voiture 1/2e classe SNCF Paris-Vienne (été)

Voiture 1/2e classe yougoslave Paris-Belgrade (hiver)

Fourgon SNCF Paris-Vienne

La carte des circulations assurées par la CIWL en 1946: la reprise se fait dans des conditions extrêmement délicates et aléatoires, et en ajoutant si possible le peu de matériel roulant dispersé et récupéré notamment sur le sol allemand. Les Orient-Express sont en rouge. Les initiales des pays vainqueurs sont ajoutées en majuscules dans les zones d’occupation. Doc. CIWL.

Orient-Express avec des voitures type Y, YT (Section Paris-Munich, au départ de Paris, en 1950) puis UH après 1957, matériel acier.

Locomotive SNCF région Est au départ de  Paris

Voiture postale Paris-Nancy

Voiture postale Paris-Strasbourg

Fourgon CIWL Paris-Varsovie

Voitures polonaises des trois classes Paris-Varsovie

Fourgon CIWL Paris-Prague

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Paris-Prague-Varsovie

Voiture-restaurant CIWL Stuttgart-Prague

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Paris-Vienne-Bucarest

Voiture 1/2e classe SNCF/OBB Paris-Vienne quatre fois par semaine

Voiture ½ classes roumaine Paris-Bucarest trois fois par semaine

Voiture de 3e classe autrichienne Paris-Vienne

Voiture-restaurant CIWL Kehl-Vienne

Fourgon SNCF Paris-Vienne-Budapest

Voiture couchettes SNCF 1/2e classes Paris-Baden-Baden

Voiture 1/2e classes Paris-Innsbruck-Vienne

Voiture 3e classe autrichienne Paris-Innsbruck-Vienne

Voiture 3e classe allemande Paris-Lindau

Voiture postale SNCF Paris-Offenburg

Une des dernières « plaques » de l’Oruent-Express en 1960, avec un trajet réduit se terminant à Budapest. Le déclin commence….

Orient-Express avec des voitures Y, YT, (Section Munich-Vienne, en 1950) puis UH après 1957, matériel acier

Fourgon allemand Ostende-Vienne

Voiture 3e classe allemande Ostende-Vienne

Voiture 1/2e classe allemande Ostende-Vienne

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Ostende-Vienne quatre fois par semaine

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Ostende-Pressbourg trois fois par semaine

Voiture 1/2e classe allemande Ostende-Prague

Fourgon allemand Hoek-van-Holland-Cologne

Voitures allemandes des trois classes Hoek-van-Holland-Berlln

Voiture-lits ½ classe CIWL Hoek-van-Holland-Nuremberg quatre fois par semaine

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Hoek-van-Holland-Varsovie trois fois par semaine

Voitures tchèques des trois classes

Fourgon Hoek-van-Holland-Prague

Voiture allemande 1/2e classe Hoek-van-Holland-Vienne (été)

Voiture 3e classe autrichienne Hoek-van-Holland-Vienne (hiver)

Voitures autrichiennes des trois classes Hoek-van-Holland-Vienne (hiver)

Voitures allemandes des trois classes Hoek-van-Holland-Munich

Voiture-restaurant CIWL Wiesbaden-Linz

Voiture-lits CIWL Frederlcia-Vienne trois fois par semaine

Voiture-lits roumaine Prague-Bucarest trois fois par semaine

Voitures roumaines des trois classes

Fourgon Prague-Bucarest

Voiture de 3e classe hongroise Prague-Budapest

Fourgon tchèque Prague—Budapest quatre fois par semaine

Voiture de 3e classe roumaine Budapest—Bucarest

Voiture postale roumaine Budapest—Bucarest

Fourgon tchèque Prague-Varsovie

Voiture polonaise de 2/3e classe Prague-Cracovie

Voiture postale polonaise Oderberg-Cracovie

Voiture-lits de l’agence Orbis Prague-Varsovie trois fois par semaine

Arlberg-Orient-Express avec des voitures Y, YT, Z, (Section Europe Ouest, en 1947) matériel acier.

Voiture postale allemande Buchs-Vienne

Fourgon SNCF ou autrichien Paris-Vienne

Voiture 1/2e classe SNCF Paris-Bucarest

Voiture-lits CIWL Paris-Bucarest

Voiture 1/2e classe SNCF Paris-Vienne

Voiture-lits CIWL Paris-Vienne

Voiture 1/2e classe SNCF Paris-Linz-Prague

Voiture-lits CIWL Paris-Linz–Prague quatre fois par semaine

Voiture-lits CIWL Basel-Varsovie trois fois par semaine

Voiture-restaurant CIWL Basel-Salzburg

Voiture-lits CIWL Calais-Basel-Vienne

Voiture 1/2e classe yougoslave Paris-Viliadi-Belgrade

Voiture-lits CIWL Paris-Buchs/Chur)

Balt-Orient-Express (en 1949)

Voiture-lits suédoises des trois classes Stockholm-Varsovie trois fois par semaine

Voiture-lits 1/2e classe de l’agence Orbis OsIo-Prague trois fois par semaine

Fourgon polonais Varsovie-Berlin

Voiture 2e classe Varsovie-Berlin

Deux voitures polonaises 3e classe Varsovie-Berlin

Voiture-lits trois classes agence Orbis Varsovie-Berlin

Voiture-lits des trois classes Orbis BerIin-Bucarest trois fois par semaine

Voiture postale polonaise Francfort/Oder-Posen

Fourgon polonais Odra Port-Breslau–Prague

Voitures des trois classes polonaises Stettin-Prague

Voiture-lits 1/2e classes agence Orbis Gdingen-Prague quatre fois par semaine

Voiture 2/3e classe polonaise Gdingen-Prague

Voiture 2/3e classe polonaise Odra Port-Vienne trois fois par semaine

Voiture 2/3e classe polonaise Stettin-Vienne quatre fois par semaine

Voitures hongroises des trois classes Odra Port-Budapest quatre fois par semaine

Voitures hongroises des trois classes Gdingen-Budapest trois fois par semaine wôch.

Voiture postale polonaise Odra Port-Belgrade

Voitures polonaises des trois classes Gdingen-Vienne-Triest

Fourgon polonais Breslau-Vienne

Voiture postale tchèque Breslau-Prague

Voiture-lits1/2e classe CIWL Varsovie-Breslau-Prague

Voitures des trois classes PKP Varsovie-Breslau-Prague

Voiture polonaise de 2/3e classe Varsovie-Breslau-Paris

Voiture postale polonaise Varsovie-Bohumín

Fourgon tchèque Varsovie-Bohumín-Prague

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Varsovie-Bohumín-Prague une fois par semaine

Voiture-lits des trois classes agence Orbis Varsovie-Belgrade trois fois par semaine

Voiture-lits roumaine 1/2e classe Varsovie-Bucarest trois fois par semaine

Voitures roumaines des trois classes Varsovie-Bucarest quatre fois par semaine

Voitures yougoslaves ou bulgares des trois classes Varsovie-Istanbul deux fois par semaine.

Voitures yougoslaves ou bulgares des trois classes Varsovie-Sofia deux fois par semaine

Voitures des trois classes Varsovie-Presbourg

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Varsovie-Vienne-Rome trois fois par semaine

Voiture 1/2e classe PKP Varsovie-Vienne-Rome quatre fois par semaine,.

Voiture polonaise ou tchèque 2/3 classes Varsovie-Vienne

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Varsovie-Bohumín-Prague-Regensburg-Zurich trois fois par semaine

Voiture postale tchèque ou hongroise Subotica-Prague

Voiture restaurant tchèque Prague-Budapest

Voitures des trois classes Prague—Bucarest quatre fois par semaine

Fourgon Budapest-Bucarest

Voiture 3e classe hongroise Budapest-Bucarest

Fourgon Budapest—Belgrade

Voiture 3e classe yougoslave Belgrade—Sofia

Fourgon yougoslave Nisch—Solia

Voitures tchèques des trois classes Prague-Sofia, prolongées deux fois par semaine jusqu’à Istanbul

Voiture-restaurant bulgare Belgrade-Nisch

Direct-Orient avec des voitures Y, Z, UH(en 1965, partie ouest Paris-Belgrade) matériel acier.

Locomotive SNCF au départ de Paris

Fourgon SNCF Paris-Vallorbe

Voiture 1/2e classe italienne Domodossola-Milan (hiver)

Voiture 2e classe suisse Vallorbe-Milan (hiver)

Voiture 1/2e classe mixte-fourgon SNCF Calais-Milan (été)

Voiture-lits SNCF 1/2e classe Calais-Milan

Voiture-couchettes 2e classe SNCF Calais-Milan

Voiture 2e classe SNCF Calais-Milan

Voiture 1/2e classe SNCF

Voiture 2e classe SNCE Paris-Milan

Voiture postale italienne Milan-Trieste

Voiture 1/2e classes italienne Paris-Triest

Fourgon SNCF Parls-Laibach

Fourgon chaudière yougoslave (hiver)

Voiture 1/2e classe yougoslave Rijeka-Skopje

Voiture 2e classe allemande Stuttgart/Dortmund-Athènes

Voiture 2e classe allemande Munich-Athènes

Voiture 1/2e classe DB Munich-Athènes

Voiture-lits CIWL1/2e classe Munich-Athènes quatre fois par semaine

Fourgon allemand ou yougoslave Munich-Athènes

Voiture-lits CIWL 1/2e classe Munich-Belgrade trois fois par semaine

Voiture-couchettes 2e classe yougoslave Munich-Belgrade

Voiture 1/2e classe SNCF Paris-Belgrade cinq fois par semaine et deux fois par semaine jusqu’à Athènes

Voiture 1/2e classe SNCF Paris-Sofia-lstanbul trois fois par semaine

Voiture 1/2e classe SNCF Paris-Belgrade

Voiture-lits 1ère classe CIWL Paris-Athènes-Istanbul trois fois par semaine et Belgrade deux fois par semaine

Voiture ½ classe SNCF Paris-Athènes cinq fois par semaine

Trains du service Paris-BaIkans

Voiture 1/2e classes SNCF ou Voiture-lits 1ère classe Paris-Athènes trois fois par semaine, et Paris-Istanbul et Paris-Belgrade deux fois par semaine

Voiture-lits CIWL 1/2e classe Paris-Brigue

3 Voitures-lits CIWL Paris-Brlgue trois fois par semaine (hiver)

Voiture-couchettes suisse ou voiture 1/2e classe SNCF Paris-Brigue

Voiture-restaurant CIWL Lausanne-Brigue (hiver)

Fourgon SNCF Paris-Interlaken

Voiture-couchettes 1/2e classes SNCF Paris-Interlaken

Voiture-lits CIWL Paris-Interlaken

Voiture-couchettes ½ classes SNOF Paris-Bern-BrIgue

Voiture 2e classe SNCF Paris-Bern-Brig

Trains du service Paris-Berne

Voiture 2e classe italienne Milan-Athènes

Voiture 2e classe italienne Copenhague-Venise

Voiture 1/2e classe allemande Puttgarden-Venise

Voiture 2e classe allemande Munich-Venise

Voiture-lits 1/2e classe Sezana-Belgrade

Trains du service Belgrade-Sofia/Athènes.

Locomotive serbe au départ de Belgrade et changement à Salonique

Fourgon-chaudière serbe

Voiture 2e classe yougoslave Belgrade-Skopje

Voiture 1/2e classes yougoslave Belgrade-Gevgelija

Voiture-restaurant yougoslave Belgrade-Gevgelija

Voiture 2e classe grecque Salonique-Le Pirée

Voiture 1/2e classe yougoslave Belgrade-Athènes quatre fois par semaine

Trains du service Rijeka-Skopje et Allemagne-Athènes

Voiture de 2e classe Milan-Athènes

Trains du service Paris-Balkans

Voiture de 2e classe yougoslave Belgrade-lstanbul

Fourgon yougoslave Nisch-Sofia

Voiture de 2e classe yougoslave Skopje—Sofia

Trains du service Varsovie-Sofia

Parc comprenant jusqu’à 6 voitures fournies par les réseaux polonais, hongrois.

Les services assurés par la CIWL en Europe de l’Est (en gris clair) en 1957. Contrairement à une opinion répandue, les trains de la CIWL sont pleins et très appréciés dans les pays communistes, malgré des passages du Rideau de fer parfois laborieux…

Simplon-Orient-Express (après 1949, avec un parcours Paris-Milan par Berne)

Fourgon SNCF Paris-Milan

Voiture-restaurant CIWL Vallorbe-Milan

Voitures de ½ classe et 32e classe SNCF Paris-Milan

Voitures de ½ classe SNCF Paris-Belgrade, prolongées trois fois par semaine jusqu’à Istanbul

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Paris-Belgrade prolongées trois fois par semaine jusqu’à Istanbul

Voiture de 1/2e classe SNCF Paris-Trieste

Voiture de 3e classe SNCF Paris-Brigue

Voiture 1/2e classe SNCF Calais-Brigue

Voiture 2e classe SNCF Calais-Brig (hiver)

Voiture-lits 2e classe CIWL Calais—Brigue

Voiture-lits 1/2e classe CIWL Calais—Trieste

Fourgon SNCF Calais-Belgrade

Fourgon bulgare Nisch-Sofia

Voitures bulgares des trois classes Belgrade-Sofia

Voiture 3e classe yougoslave Belgrade-Sofia

Voiture-lits CIWL 1/2e classe Paris-Istanbul

Trains du service Edirne-Pithyon

Locomotive turque type 45.5,

Fourgon avec cuisine CIWL

Voiture-lits CIWL Paris-Istanbul

Voiture 1/2e classe SNCF Paris-Istanbul

NB : Ce train peut comprendre des wagons de marchandises, et un wagon militaire équipé d’un canon (!).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close